• Voyages Isana

CROATIE

Ce n’est pas pour rien que la Croatie est en vogue depuis quelques années! Faisant partie des Balkans et partageant des frontières avec la Slovénie, la Hongrie, la Bosnie et le Monténégro, ce “petit“ pays bordé par la mer Adriatique a gagné sa réputation pour ses paysages tout droit sortis d’un conte de fées, le charme de ses vieilles villes et… le coût de la vie qui y est très bas! Sans compter le climat méditerranéen qui rend les journées si agréables!

Zagreb, la capitale du pays, est située dans la partie est de celui-ci. Si elle est bien intéressante à visiter, la plupart des gens choisiront d’y passer quelques jours avant de se rendre au parc national des Lacs de Plitvice.

La région de l’Istrie - à ne pas confondre avec la région de l’Estrie, cette dernière étant beaucoup moins exotique - est la péninsule située au nord-ouest du pays. Reconnue pour ses charmants villages en bordure de mer, on dit qu’il vaut mieux planifier au minimum trois jours pour bien en faire le tour. Soit dit en passant, le transport en commun est présent mais pas aussi développé qu’il peut l’être ailleurs en Europe. La location d’une voiture est fortement recommandée pour bien visiter le pays!

En se dirigeant vers le sud, on entre dans la région de la Dalmatie. Et oui! Les dalmatiens, petites bêtes poilues tachetées adorables, sont originaires de la Croatie! On en apprend tous les jours. Quoi qu’il en soit, la Dalmatie est une région riche en découvertes. D’abord, la ville de Zadar, connue pour son fameux “orgue chantant” ; une série de marches sur le bord de l’eau conçue pour “chanter” (littéralement) au rythme des vagues qui déferlent sur la rive.

Toujours plus au sud, la ville de Split. Célèbre port d’escale en croisière, elle est aussi réputée pour son nightlife fort agréable! Non-loin de là se trouve également l’île de Hvar, accessible par ferry. Son relief, ses falaises et l’eau transparente qu’on y trouve rappellent un peu les décors de la Corse!

Dubrovnik, celle qui fait rêver et dont on voit les photos partout dans les brochures et les revues de voyages en Europe. Fait intéressant : pour s’y rendre par voie terrestre, il faudra absolument passer par la Bosnie! Le pays est en effet séparé sur une quinzaine de kilomètres par les terres de son voisin. À Dubrovnik, il est primordial d’aller se promener sur la Stradun, une large avenue dallée tracée au milieu de la ville. Avant d’être asséché, il s’agissait en fait d’un marécage qui séparait la ville latine de Raguse et la ville continentale de Dubrava. Pour faire un véritable saut dans le passé, c’est définitivement l’endroit où il faut être.