ITALIE

LA DOLCE VITA

L’Italie se consomme au ralenti. Il faut prendre son temps pour observer les arts et l’art de vivre transalpin.

  

LES PLAGES

À partir du NO jusqu’au sud de Naples, il y en a  pour tous les goûts. De l’autre côté, côté adriatique,  c’est la même chose. De la Calabre aux Marches en passant par la Toscane et la Ligurie et aux Pouilles, les plages sont nombreuses. Souvent bondées pendant l’Été

 

À NE PAS MANQUER. 

Rome , Venise, Florence, Naples, Pescara, Bari, Salerne, Livourne, Gênes, Milan, Reggio de Calabre, Brindisi, Orvieto, Parme et Bologne sont les villes au menu d’un tour d’Italie.

 

QUOI MANGER

Pour échapper à la tomate, il faut être doué. Par contre, dans le nord, du côté de Cortina, c’est le champignon qui est roi. Et le vinaigre balsamique et les huiles d’olive qui sont les rois de la cuisine.

La place d'honneur revient à la pasta. Vous constaterez à quel point la profusion des types de pâtes et des sauces les accompagnant permet d’en manger quasiment chaque jour sans se lasser.

Le risotto, ou riz braisé, est plus répandu dans le Nord et le Centre. 

Les minestre (soupes), souvent réalisées suivant d'anciennes recettes du terroir, sont excellentes. La plus connue est le minestrone, à base de légumes. 

La pasta al forno (pâtes au four) comprend les cannelloni (pâte roulée farcie de viande hachée, tomates et béchamel), les lasagnes, les crespelle (crêpes farcies de ricotta et d'épinards). La polenta est aussi très présente dans le Nord. 

Les vrais gnocchis sont une préparation à base de fromage (di ricotta) et de pommes de terre (di patate).

Le veau (vitello) apparaît sur bien des cartes et dans des préparations très variées : en paupiettes (involtini), en escalope (scaloppina), tartare (crudo) ou bouilli. Dans la plupart des régions du sud de l'Italie, la viande bovine cède la place à l'agneau, le porc ou le cheval (dans les Pouilles). 

Le foie (fegato), les tripes (trippa), les côtes de porc (cotoletta ou braciola), le lapin (coniglio), le lièvre (lepre) sont aussi souvent présents sur les cartes. 

Le poisson (pesce) est un mets de luxe, y compris sur les côtes. Il est généralement vendu au poids.

Et bien sûr les pizzas, rizotto et les crèmes glacées

Et tous les vins accompagnants. 

Expresso et grappa pour finir le repas.

 

NOCTURNE

Les nuits sont chaudes dans toutes les grandes villes.

En été, ce sont les villes côtières qui se réveillent.

 

SOUVENIRS

Vinaigres, huiles, fromages, tissus, cuir, parapluies

Copie de -ITALIE

LA DOLCE VITA

L’Italie se consomme au ralenti. Il faut prendre son temps pour observer les arts et l’art de vivre transalpin.

  

LES PLAGES

À partir du NO jusqu’au sud de Naples, il y en a  pour tous les goûts. De l’autre côté, côté adriatique,  c’est la même chose. De la Calabre aux Marches en passant par la Toscane et la Ligurie et aux Pouilles, les plages sont nombreuses. Souvent bondées pendant l’Été

 

À NE PAS MANQUER. 

Rome , Venise, Florence, Naples, Pescara, Bari, Salerne, Livourne, Gênes, Milan, Reggio de Calabre, Brindisi, Orvieto, Parme et Bologne sont les villes au menu d’un tour d’Italie.

 

QUOI MANGER

Pour échapper à la tomate, il faut être doué. Par contre, dans le nord, du côté de Cortina, c’est le champignon qui est roi. Et le vinaigre balsamique et les huiles d’olive qui sont les rois de la cuisine.

La place d'honneur revient à la pasta. Vous constaterez à quel point la profusion des types de pâtes et des sauces les accompagnant permet d’en manger quasiment chaque jour sans se lasser.

Le risotto, ou riz braisé, est plus répandu dans le Nord et le Centre. 

Les minestre (soupes), souvent réalisées suivant d'anciennes recettes du terroir, sont excellentes. La plus connue est le minestrone, à base de légumes. 

La pasta al forno (pâtes au four) comprend les cannelloni (pâte roulée farcie de viande hachée, tomates et béchamel), les lasagnes, les crespelle (crêpes farcies de ricotta et d'épinards). La polenta est aussi très présente dans le Nord. 

Les vrais gnocchis sont une préparation à base de fromage (di ricotta) et de pommes de terre (di patate).

Le veau (vitello) apparaît sur bien des cartes et dans des préparations très variées : en paupiettes (involtini), en escalope (scaloppina), tartare (crudo) ou bouilli. Dans la plupart des régions du sud de l'Italie, la viande bovine cède la place à l'agneau, le porc ou le cheval (dans les Pouilles). 

Le foie (fegato), les tripes (trippa), les côtes de porc (cotoletta ou braciola), le lapin (coniglio), le lièvre (lepre) sont aussi souvent présents sur les cartes. 

Le poisson (pesce) est un mets de luxe, y compris sur les côtes. Il est généralement vendu au poids.

Et bien sûr les pizzas, rizotto et les crèmes glacées

Et tous les vins accompagnants. 

Expresso et grappa pour finir le repas.

 

NOCTURNE

Les nuits sont chaudes dans toutes les grandes villes.

En été, ce sont les villes côtières qui se réveillent.

 

SOUVENIRS

Vinaigres, huiles, fromages, tissus, cuir, parapluies

Please reload

Tous droits réservés © 2016 Voyages Isana | Web design par Zaz Conseil